La Charité-sur-Loire

5 170 habitants - 1 600 hectares

 

Au milieu du XIe siècle, l’abbaye de Cluny créa le prieuré de La Charité. L’église Notre-Dame fut consacrée par le pape Pascal II en 1107. Cet établissement eut très vite un rôle essentiel dans l’expansion de l’ordre clunisien, avec plus de 400 dépendances. En 1998, l’église Notre-Dame est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, en tant qu’étape majeure sur les chemins de Saint-Jacques. La tradition veut que les pèlerins aient pris l’habitude de profiter de « la charité des bons pères » donnant ainsi son nom à la cité.

Depuis près de 15 ans, le site est l’objet d’un vaste chantier de restauration. Au-delà, de l’imposant prieuré, la ville se découvre au fil des rues et ruelles qui offrent autant de surprises que leurs noms intriguants : maison du nain, les 84 marches, rue du grenier à sel, halle aux grains, les remparts… laissent deviner une histoire aussi riche que toujours pleine de souvenirs.

Ville du livre depuis 2000 avec une quinzaine de libraires, bouquinistes, artistes et artisans du livre dans la ville, La Charité est également Cité du mot avec une programmation culturelle très variée, toute l’année.

Elle est également pour partie, en aval du pont, sur la réserve naturelle du Val de Loire. Site privilégié pour l'observation et la conservation des espèces de la faune et la flore ligérienne.

Pour en savoir plus  :
http://www.lacharitesurloire.fr
http://www.citedumot.eu