Narcy

561 habitants - 2 900 hectares


L’économie du village repose dès le XVe siècle, comme dans toute la région, sur les forges, en raison des terres riches en minerai de fer. Une source complémentaire de revenus est apportée à Narcy au XIXe siècle par l’exploitation de deux carrières de calcaire, qui disparaissent peu à peu, ainsi que moulins et forges. À la fin des années 90, au lieu-dit Maurepoux, une ancienne stèle funéraire galloromaine, exposée aujourd’hui à la Mairie, est découverte. Elle représente un forgeron avec son marteau et ses pinces à feu. Cette découverte laisse supposer que l’activité sidérurgique existait très tôt dans la vallée du Mazou.

Sur le site du Foulon, une roue, installée sur le Mazou, rappelle l’existence d’un moulin qui foulait le chanvre et le lin. Au XIXe siècle et jusqu’en 1930, ce moulin est employé pour le polissage et la finition des limes fabriquées à la main dans la commune de Varennes-lès-Narcy. Le Foulon est particulièrement agréable et ombragé ; une fête populaire y a lieu le dernier dimanche de juillet. À voir au centre du village, un très beau lavoir ainsi que la Mairie, bâtiment autrefois nommé Château Gaillard, avec un beau pigeonnier.